Pascal Lefeuvre

Stages
Ateliers/répétitions
Master-class
technique instrumentale
Vielle à roue & orchestre

Avec Pascal lefeuvre Les ateliers/répétitions donnent naissance à « la Manivelle joyeuse »
Ensemble de vielles à roue pour danser … qui se produit régulièrement…

l’atelier/répétitions de vielle à roue de l’OCAC de Cenon Palmer,

selon le calendrier ci dessous :
– 2 mardis/mois de 20 à 22h
– 2 samedi /mois de 10h à 12h

Renseignements : 06 84 53 08 05  – pascal.lefeuvre@hotmail.fr

Possibilité de location de vielle d’étude.

Pascal Lefeuvre – Stages  ICI

programmes, projet, cursus ICI

Pascal Lefeuvre – CV – ICI

Témoignages ICI

Recueil Vielle à roue

Edition

Le livret « Vielle à roue & tous instruments – 70 morceaux composés par Pascal Lefeuvre » Collection hors série TradMagazine + 1CD. Prix : 20E. cliquez ici

Cet ouvrage, à vocation pédago-ludique n’est pas une méthode théorique, mais un traité de mise en pratique sous forme de partitions (70 pièces). Il rassemble surtout des airs de danse et quelques pièces concertantes, composés spécialement, pour mettre en pratique les difficultés principales rencontrées généralement par les élèves, elles sont graduées et groupées selon quelques thèmes techniques fondamentaux (les rythmes, les modes…) ces mélodies de danse peuvent également être interprétées par tous les instruments.

Cet ouvrage est destiné à tous les musiciens, tous les instruments, le choix de l’écriture musicale en découle : simple, simplifiée, « squelettique », ouverte…

Expressions, ornements, agréments ne sont pas indiqués, le choix de  « l’utilisation » est donné à l’interprète.  La simplicité de l’écriture ouvrant la voix à de multiples variations et expressions.

Cet ouvrage est aussi et au départ destiné aux viellistes, vielleux, vielleurs et autres giroviellistes. Il est écrit par un vielliste pour des viellistes. Le répertoire est ouvert à tous types de vielles, tous accords : depuis la vielle « basique » en accord classique do/sol, ou ré aux vielles modernes plus sophistiquées, jouant toutes les tonalités, dans les registres alto ou soprano ; Les sopranos devront, dans certains cas octavier. Dans tous les cas, le jeu sur différents octaves fait partie du « réservoir » des variations possibles, les hauteurs indiquées sont indicatives et correspondent d’abord à un confort de lecture, le musicien choisit l’octave qui lui convient, il n’altère pas la musique, il l’enrichit…

En vente à la boutique

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :